Qulliq en cuivre (lampe)

Qulliq (lampe). Collection du gouvernement du Nunavut, photo du ministère de la Culture, de la Langue, des Aînés et de la Jeunesse, Numéro d’accession 983.076.002

Qulliq en cuivre (lampe)

On a fabriqué cette lampe à partir d’une feuille de cuivre entre 1860 et 1925. L'archéologue Marc Stevenson l'a découverte à la station baleinière de Kekerten, sur l’île Kekerten, dans la baie Cumberland, au site portant le numéro Borden LkDf-3.

Indice
Ce qulliq est fabriqué de cuivre naturel, chauffé puis façonné.

Perspective
Parce qu’elle conserve bien la chaleur, la pierre à savon constituait un excellent matériau pour un poêle. Par contre, elle était particulièrement lourde à transporter. Ce grand poêle de cuivre était plus léger et très durable.

Signification
L’approvisionnement en cuivre provenait surtout des Inuit du cuivre qui venaient sur les côtes du Kivalliq et de la presqu’île de Melville pour en faire le commerce.