Peigne en ivoire

Peigne. Collection du gouvernement du Nunavut; photo du ministère de la Culture, de la Langue, des Aînés et de la Jeunesse; numéro d’accession : 990.073.523.

Peigne en ivoire

On associe ce peigne en ivoire à la culture thulé ou inuit historique. L’archéologue Doug Stenton l’a trouvé au site Tungatsivvik de Peterhead Inlet, dans la baie de Frobisher, au site portant le numéro Borden KkDo-3.

Indice
On associe ce peigne en ivoire à la culture thulé ou inuit historique. L’archéologue Doug Stenton l’a trouvé au site Tungatsivvik de Peterhead Inlet, dans la baie de Frobisher, au site portant le numéro Borden KkDo-3.

Perspective
Le peigne était très prisé. On le fabriquait pour un être aimé et, d'habitude, on l’enterrait avec cette personne. On ne le léguait pas à un membre de la famille, à moins qu’il n’ait été offert, avant le décès, à celui ou celle qui porterait le même nom ou à une personne spéciale.

Signification
On a sculpté ce peigne à partir de la partie plate des bois d’un caribou. Il a été conçu de façon unique en forme de poisson, sans doute pour un être cher.