Lance inuit en ivoire et en fanon

AB 470 A-B, lance, Inuit, bois, ivoire, cuivre, peau de phoque, corne, 96 cm x 2,6 cm, collection du musée Glenbow, Calgary, Canada.

Lance inuit en ivoire et en fanon

Lance inuit en ivoire et en fanon

Indice
La lame de cette pointe de harpon, faite de métal, est insérée dans le manche en os et fixée à l’aide d’un rivet. Elle est reliée à une corde faite en peau de phoque barbu. Cette pointe de lance en ivoire s’insérait dans un manche fait de fanon, le tout fixé avec du cuivre. On maintenait la pointe de lance dans le manche de bois avec des lanières de peau de phoque.

Perspective
On les appelait souvent manukiti, car elles étaient dissimulés à l’intérieur du manu, la partie avant du parka.

Signification
Ce genre de pointe de harpon servait à chasser des mammifères marins plus petits. Il s’agissait probablement d’une arme personnelle. On la transportait dans le parka, près du cou, et on la retirait lorsqu’un animal menaçant ou un ennemi s’approchait. Elle était conçue pour poignarder.