Igloo et pelle à neige (puarik)

Collection de Mark Kallauk, S. C. & S. 002

Igloo et pelle à neige (puarik)

Iglou et pelle à neige (puarik)

Indice
Les Inuit utilisent d’importants outils pour construire un iglou. Le subgut, outil pour tester la neige, est fait d’un long fragment d’os ou bout de bois. En l’insérant lentement dans la neige, une personne d’expérience peut détecter la densité et la qualité de la neige à diverses profondeurs. Cela lui permet de repérer la densité de neige parfaite pour les blocs de l’iglou. Ils fabriquaient le pana ou couteau à neige en bois de cerf, en os ou en ivoire et l’aiguisaient pour découper les blocs de neige. Bien que les blocs de neige ne doivent être ni trop hauts, ni trop épais, plus la lame du pana est longue, mieux c’est. Le puarik ou pelle à neige servait à remplir les fissures entre les blocs avec de la neige poudreuse ou plus molle et à la marteler sur la surface de l’iglou. Un constructeur d’iglou très habile pouvait découper des blocs qui s’agençaient tellement bien que très peu de colmatage était nécessaire.

Perspective
n/a

Signification
n/a