Qamaq - Collection Ledyard

Collection Ledyard 040mslide.BMP. Collection de Mark Kallauk , C & SS.

Qamaq - Collection Ledyard

Qamaq.

Indice
Là où il y en avait suffisamment, on construisait les maisons en blocs de tourbe. Celles-ci auraient été isolées avec des blocs de neige en hiver. La toiture aurait pu être faite de tourbe placée sur une charpente de bois et de peaux de caribou ou entièrement en blocs de tourbe. Habituellement, une fenêtre serait faite d'une peau grattée ou d'un intestin. Ces habitations auraient été semi-permanentes.

Perspective
n/a

Signification
La technologie de la maison de tourbe ou qamaq connaissait plusieurs variations selon l'endroit, la saison et les matériaux disponibles. Par exemple, des murs incomplets en tourbe pouvaient envelopper une tente en peaux érigée dans une dépression peu profonde. La tente pouvait être enchaussée de blocs de neige et être utilisée au début de l'hiver ou durant tout l'hiver. De même, au printemps quand les dômes d'un iglou s'affaiblissent, des pôles de tente et une toiture en peaux pouvaient remplacer le dôme. Cette structure s'appelait aussi un qamaq.